La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 

France Bleu Maine

24/12/2013 Les experts : l'addiction aux écrans.

29/11/2013 Les experts : la précocité intellectuelle. Réécouter ici

Sébastien VAUMORON

Thérapies enfant, adolescent, adulte.

Bilans neuropsychologiques : WPPSI 4, WISC 5, WAIS 4, NEPSY 2, ADOS 2

Prise de rdv enfant adolescent au Mans et à Angers

Prise de rdv adulte au Mans et à Angers

 TDA/H  :  DIAGNOSTIC  MEDICAL

 

Pour être certain d'avoir le bon diagnostic, c'est-à-dire celui de TDA/H ou au contraire l'absence de TDA/H, il faut consulter un médecin spécialisé dans le TDA/H. En effet, les bilans neuropsychologiques et les bilans complémentaires en orthophonie, psychomotricité et en orthoptie permettent de mesurer les déficit d'attention et des fonctions exécutives, ainsi que les troubles des apprentissages associés, mais ils ne posent pas le diagnostic de TDA/H. En pays de Loire, il n'y a pas d'unité de diagnostic spécialisée sur le TDA/H comme cela peut exister au CHU Robert Debré, par exemple. Sur Nantes et Paris, certains neuropédiatres et pédopsychiatres hospitaliers spécialisés dans le TDA/H,  et exerçant également en cabinet, peuvent faire ce diagnostic médical.

Par ailleurs, comme le TDA/H a une très forte comorbidité avec souvent un trouble anxieux ou oppositionnel, voire un état déprimé ou une dépression, il préférable de consulter un pédopsychiatre spécialisé dans le TDA/H afin de prendre en compte cette comorbidité qui est davantage "psychiatrique" que "neurologique".  La seule prescription de Ritaline ou Concerta ne suffit pas  toujours, et elle est même parfois déconseillée en première intention si d'autres éléments (anxiété, état déprimé) ne sont pas d'abord traités.

D'autre part, un diagnostic médical fait en une ou deux consultations, sans bilans neuropsychologiques, ne permet pas d'apporter de remédiation cognitive à l'enfant car aucune mesure des fonctions déficitaires n'est alors faite. Il est donc vivement conseillé de faire une évaluation complète pour non seulement donner un médicament à l'enfant, mais aussi lui apporter une aide cognitive et psychoéducative afin de lui donner un encadrement familial aidant pour réduire ses déficits attentionnels et exécutifs, et amener un état psychologique plus serein.

Ce diagnostic médical avec les bilans permettra également de faire une équipe éducative à l'école avec des objectifs précis, et éventuellement de demander un PAI, et/ou une AVS pour aider, si nécessaire, l'enfant dans les apprentissages.